Recrutement de 512 jeunes candidats agripreneurs 2

Comice agricole de bafoussam 2017 01

MINI-COMICE AGRO-PASTORAL DE LA VILLE DE BAFOUSSAM 2017

Le Mini-Comice agricole, édition 2017 de Bafoussam a ouvert ses portes le 21 décembre pour les refermer le 23 des mêmes mois et années. Comme chaque année, cet évenement devenu culte dans la région de l'ouest est coorganisé par la Délégation Régionale de l'Agriculture et du Développement Rural de consert avec son homologue de l'Elevage, des Pêches et des Industries Animales en partenariat avec la Communauté Urbaine de Bafoussam. Les inscriptions qui conditionnent l'accès et la participation au site d'exposition sont faites selon un processus simple et bien organisé, et sont par ailleurs gratuites.

Monsieur Bertrand Lonsi,

Img 20171221 105727

Ingénieur en industrie agroalimentaire et producteur et exposant de champignon pour la circonstance, Monsieur Bertrand LONSI est aussi membre d'une organisation des producteurs. Le but de sa participation est de promouvoir ses produits et de se faire connaître. Il est en à sa troisième participation. Les deux premères fois il a concouru avec des jus de fruit et de la farine de patate. Cette fois, il y revient avec des produits de champignon qu'il cultive. Fort de sa formation initiale, ce myciculteur présente une parfaite maîtrise de l'itinaire de la transformation du champignon qu'il cultive, depuis la mise en berne jusqu'au service à table. Il faut dire que le champignon, produit dont dérive une multitude de sous produits est prisé pour ses vertus thérapeutiques, et notamment pour ce qui est de la stabilisation des effets des maladies telles que le diabète. Aussi, à coté de la transformation de cette spéculation il transforme le plantain et le maïs en farine et les fruits et agrumes en jus. Il entretient un réseau de quatre champignonnières disséminées à travers le pays dont AYOS, YAOUNDE, DOUALA et  MBOUDA, lesquelles sont entretenues  par des chefs d'explotation formés à la base par ses soins. Ce vaste réseau spéculatif est alors entretenu et alimenté par des intrants provenant de l'ouest.

Sur le plan technique, il enntretien une pate-forme avec le Projet du Champignon d'OBALA pour ce qui est de la production, tandis que sur le plan commercial il collabore avec des supermarchés et autres grandes surfaces afin de faire écouler les produits frais de récoltes, ainsi que les autres produits dérivés des quatres champignonnières.

En dépit du fait que ses produits soient de très bonne qualité, ceux-ci ne sont en principe destinés que pour le marché local. Ce constat malheureux est principalement dû à la méconnaissance par les acteurs de bout de chaine aussi bien des vertus du champignon pour certains que de la réalité de sa production pour d'autres; le tout faute de promotion suffisante. Pourtant, au demeurant la culture du champignon  est un domaine à fort potentiel pour contribuer au développement de l’économie verte et surtout bleue. Sur tout autre plan, la quasi-inexistence des circuits de financement léger et fiable à la mesure des producteurs à surface patrimoniale modeste, tout comme la rareté des emballages conformes dans le pays constituent à coup sûr de véritables obstacles à l’évolution de cette activité. Les difficultés à trouver des emballages pour le conditionnement des produits impacte négativement sur le prix de vente. Bien que membre d'un GIC, il a pour projet de se  constituer en une forme juridique de société pour mieux se réaliser.

Coopérative des agriculteurs du Cameroun de Foumbot.

Comice agricole de bafoussam 2017 01

Ibrahim est cultivateur et transformateur  de cacao et café à Foumbot. Il  est également PCA d’une coopérative qui œuvre dans ce sens. La société coopérative agricole qu'il dirige a pour activité la collecte, la transformation et la vente des produits de ses membres. Au mini-comice, elle a exposé des produits de transformation artisanale dérivés du café. Dans l'optique d'accompagner ses membres d'une part et surtout de faire face à la spéculation arficielle des agents coxeurs, la coopérative traite leurs exploitations, multiplie les plants qu'elle met à leur disposition avant l'organisation des ventes groupées. En guise de statistiques, elle a reproduit et distribué 90 000 plants ces deux dernières années, toute chose qui augure des lendemains meilleurs!

Paul AMOUGOU BALLA sur

Cameroun Bafoussam. Evenement agricole

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !